Un sifflet aztèque produit un cri de souffrance

Lorsque des petits objets funéraires en forme de tête de mort ont été trouvés par des archéologues il y a des décennies dans un temple au Mexique, ils ont été considérés comme de simples jouets ou ornements et stockés dans des entrepôts. Cependant, des années plus tard, des experts ont découvert qu’il s’agissait de «sifflets de la mort» qui produisent un son ressemblant à un cri de souffrance poussé par un être humain. Les Aztèques utilisaient ces sifflets pendant des cérémonies, des sacrifices ou des batailles pour semer la terreur chez leurs ennemis.

Add Comment