Première respiration d’une femme après une greffe de poumons

Atteinte de la mucoviscidose, une maladie génétique qui altère le fonctionnement de plusieurs organes, en particulier le pancréas et les poumons, Jennifer Jones a été mise sur une liste d’attente pour une greffe pulmonaire en juin 2017. Au mois d’octobre de la même année, son VEMS (volume expiratoire maximal par seconde) n’était que de 10% et Jennifer a été rapidement hospitalisée pour une transplantation à l’hôpital de Byron, dans le Minnesota. Voici le moment magique où, entourée des médecins et de ses proches, elle a pris sa première respiration sur son lit d’hôpital après la greffe de poumons. « J’avais l’impression de voler. Je n’arrivais pas à prendre une inspiration assez profonde, c’était incroyable ! », a déclaré Jennifer Jones.

Add Comment